Archives pour la categorie ‘Documentation’

Instructions de montage de l’Ultimaker : Avant de commencer

Bonjour à tous ,

Je vous propose ici une traduction du guide de montage de l’Ultimaker (Revision 3 du guide).

Les pages originales sur le Wiki d’Ultimaker se trouvent ici

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires si par exemple vous souhaitiez me proposer une meilleure traduction pour certains termes !

Bonne lecture et bon assemblage !

Didier3D


 

 

Ce dont vous aurez besoin :


Temps nécessaire : Au total, pour la plupart des gens il faut entre 6 et 20 heures pour terminer l’assemblage de la machine


Outils nécessaires : 

  • Une clé plate de 5,5 pour les écrous M3 (on peut faire sans !)
  • Un petit tournevis 6 pans (fournis avec le kit) pour les vis M3 (plus pratique qu’une clé allen)
  • Une clé à molette pour les écrous M8 (ou une clé plate pour ce gabarit ou même un jeu de pinces adaptées peuvent faire l’affaire

Le kit Ultimaker est constitué de plusieurs « packs », qui peuvent varier en fonction des évolutions.Actuellement, la distribution en cours est appelée « batch 5″. Vous pouvez en vérifier le contenu sur la page officielle du Wiki à cette adresse : http://wiki.ultimaker.com/Category:Part_of_Batch_05 (Attention cependant, il est fait référence dans cette page à des écrous carrés qui ne sont aujourd’hui plus distribués dans les kits, il faut à la place utiliser les écrous M3 hexagonaux.)

Il se peut qu’ à la fin de l’assemblage il vous reste des vis ou des écrous non utilisés, il n’y a donc pas lieu de vous inquiéter si tel est le cas.
Vous pouvez peindre ou teinter votre Ultimaker avant de l’assembler, voir pour cela la page Painting Your Ultimaker (en Anglais)

Concept de base :

 

Les mesures
Les mesures données sont principalement données dans le système métrique, ce qui pour nous français est idéal. A titre d’exemple, les vis et écrous M3 sont appelés ainsi car ils ont un diamètre de 3mm.

Encoches en T(T-shaped) et Onglet(Tabs)

Les encoches en T sont utilisées tout au long du montage pour assembler à angle droit les parties prédécoupées en bois quand cela est nécessaire.

Pourquoi utiliser du bois ?

Le bois est un matériau incroyablement résistant par rapport à sont poids. De plus, chacun peut facilement apporter des modifications en le sciant ou en le perçant. Il peut aussi se peindre. Une autre raison pour avoir choisi le bois plutôt que le plexiglas par exemple est que le bois ne risque pas de se fissurer ou de se craquer si d’aventure vous aviez serré un écrou un peu trop fortement. Le bois utilisé ici est du bouleau, qui est très dense et résistant, parfait pour que votre machine résiste au temps!


Instructions de montage de l’Ultimaker : 1 – Le cadre (étape 1)

Le cadre une fois terminé doit ressembler à cela :


Ce dont vous aurez besoin :
Temps nécessaire : Entre 50 et 90 minutes
Outils nécessaires : 

  • Une clé plate de 5,5 pour les écrous M3 auto-bloquant (ou pinces)
  • Un petit tournevis 6 pans (fournis avec le kit) pour les vis M3

Parties nécessaire

Qté. Description Notes
Parties en bois pré-découpées Marquées LEFT, RIGHT, TOP, BOTTOM, « Ultimaker »(Façade) and BACK.
6 Interrupteurs de limite Câblés avec 3 couleurs différentes.
Passes câble Gaine en toile (toile de cerf-volant)
n écrous M3 hexagonale A utiliser par défaut sauf indication contraire
30 Vis M3 de 16mm A utiliser dans les emplacements en forme de T
12 Vis M3 de 10mm A utiliser pour les interrupteurs de limite
2 Rondelles M3 A utiliser pour les interrupteurs de limite (certain)
1 Partie en bois 11A Servira de porte-bobine ultérieurement
2 Parties en bois 3A Pour couvrir les trou de 12mm sous la machine
6 Vis M3 de 16mm Pour 11A et 3A
2 Ecrous M3 auto-bloquant Servira pour le porte-bobine

Le cadre complet est assemblé grâce aux vis de longueur 10, 16, 20 et 30 mm

NOTE 1 : Tout les panneaux sont marqués avec la face à laquelle ils appartiennent (LEFT=Gauche, RIGHT=Droite, FRONT=Face avant, BACK=arrière, BOTTOM=Bas, TOP=Haut)Pour tout les panneaux à l’exception du panneau avant, la face gravé doit être dirigée vers l’intérieur de la machine. La face avant est celle ou est gravé « Ultimaker ».

Le panneau qui sert de fond (BOTTOM) se place gravure vers le bas.NOTE 2 : Ponçage

Avant de commencer l’assemblage, vous pouvez poncer très légèrement les panneaux afin d’effacer les marques de « brûlé » dû à la découpe laser. Vous pouvez aussi peindre ou teinter ces panneaux. Sachez cependant que la peinture ne tiendra pas bien sur les bords des paneaux.

NOTE 3 : LCD 

En option il est possible d’ajouter un afficheur LCD à travers un trou dans la façade de la machine. A cet effet il est recommandé de faire ce trou avant de commencer l’assemblage, car vous pourriez être gêné voire abîmer certains éléments si vous aviez à le faire après coup, par ailleurs, le démontage de la machine représente pas mal de boulot.

Etape 1 : Interrupteurs de limite

Ci-dessous, les éléments dont vous aurez besoin:




  • Panneau de façade(FRONT) + 2 interrupteurs de limites avec les fils bleus torsadés
  • Panneau de gauche(LEFT) + 2 interrupteurs de limites avec les fils rouges torsadés
  • Panneau de arrière(BACK) + 2 interrupteurs de limites avec les fils noirs torsadés
  • 12 vis M3 de 10 mm de long
  • 2 rondelles
Du sachet marqué « cable organizer pack »
  • 2 grands conducteurs de câble en toile (noir)
  • 2 petit conducteurs de câble en toile (noir)

Les interrupteurs de limites (‘Limit Switches’ ou ‘End stops’) permettrons d’arrêter le mouvement de la tête extrudeuse de se stopper avant de toucher les bords du cadre de la machine.

Les interrupteurs seront à fixer avec des vis M3 directement dans les trous des interrupteurs prévu à cet effet. Cependant ne les serrer pas trop ! vous risqueriez d’usiner ces trous et de compromettre la bonne tenue en place de ces interrupteurs.    

Commencer avec la façade et fixer les 2 interrupteurs de limite (le levier dirigé vers le haut). L’orientation des interrupteurs est gravée sur les panneaux, sauf pour le panneau de façade. Au total, la machine comporte 6 de ces interrupteurs: 2 avec des fils bleus, 2 avec des fils rouges et 2 avec des fils noirs (dont 1 avec de fils longs et l’autre des fils courts). Tous les fils des interrupteurs doivent impérativement êtres torsadés (autrement, des interférences électriques pourraient perturber leur fonctionnement, cela engendrerait des comportements non voulu durant une impression 3D). Sur la façade, les interrupteurs à fixer sont ceux avec des cables bleus, sur le panneau de gauche(LEFT), ceux avec des cables rouges et enfin sur le panneaux arrière(BACK) ceux avec fils noirs.

Pour l’interrupteur de limite du panneau arrière(BACK), utilisez en plus 2 rondelles, car celui-ci nécessitera un ajustement plus précis

Une fois l’étape 1 réalisée, vous devriez vous retrouver avec les éléments comme ceci :

 

Notez que que le panneau de gauche(LEFT) et celui de droite(RIGHT) ont le texte gravé vers l’intérieur de la machine (En face de vous tel que présentés sur la photo). Montez les interrupteurs sur les panneaux à l’aide des vis de 10mm tel que sur la photo. Sur le panneau arrière(BACK), assurez vous de monter l’interrupteur avec les fils LONGS sur le haut du panneau et celui avec les fils COURTS sur le bas du panneau.Quand vous aurez entièrement monté votre Ultimaker, ces interrupteurs pourrons facilement être ajustés en desserrant les vis puis en les resserrant à l’emplacement voulu. Lorsqu’un des blocs qui seront monté sur les axes de la machine arriveront en butée sur les interrupteurs, un ‘click’ devrait se faire entendre.
 

Lire la suite … Instructions de montage de l’Ultimaker : 1 – Le cadre (étape 2)

Instructions de montage de l’Ultimaker : 1 – Le cadre (étape 2)

Etape 2 : Assemblage du cadre

Vous aurez besoin :

  • Des panneaux marqués TOP, BOTTOM et RIGHT, plus les panneaux de l’étape précédente.
  • 2 passe-câbles longs
  • 2 passe-câble courts
  • Du scotch bleu (fourni dans le Mega pack)
  • 30 vis 3M de 16mm
  • 30 écrous

NOTE : Faites attention lors de la manipulation des panneaux, car à ce stade, ils sont relativement fragiles. Une fois tous assemblés, l’ensemble sera en revanche, très résistant.

Vous pouvez d’ores et déjà placer les écrous dans les encoches en ‘T’ tout autour des panneaux, cependant, afin qu’ils restent en place, vous pouvez utiliser le scotch bleu. Une fois, que les interrupteurs de limites(ou limit switches) sont montés, le panneau arrière(BACK) et celui du dessus(TOP) peuvent être assemblés. Mettez le panneau arrière sur une table avec le marquage vous faisant face. Ensuite, insérez le panneau de dessus(TOP) en plaçant les « onglets » (Tabs) de celui-ci dans les découpes rectangulaires du panneau arrière(BACK).Note: Le panneau du dessus doit s’insérer dans le panneau arrière de sorte que les 4 encoches ‘T’ (et non 3) s’alignent avec les 4 trous du panneau arrière. Aussi, attention de ne pas placer le panneau du dessus à l’envers. Etant symétrique, cela rentrera s’il vous l’insérez à l’envers, mais dans ce cas, les inscriptions gravées seront visibles.

Panneau du dessus et panneau arrière

(gros plan)

Faites de même avec le panneau du dessous(BOTTOM) et ensuite, placez la façade(FRONT) sur l’ensemble:

 

Positionnez le cadre sur un de ses cotés (Avec prudence, car rien n’est encore boulonné!)

 

Prenez les passe-câbles dans le sachet «  Cable organizer pack version 1 « . Vous en trouverez 4, 2 longs qui seront à placer à l’avant de la machine et 2 courts que se placeront à l’arrière de la machine sous les moteurs « pas-à-pas ». Pliez les feuillets qui formeront les passe-câbles dans le sens de la longueur et placez-les sur les onglets de sorte qu’ils forment une gaine le long du cadre, à l’intérieur de la machine. Aidez-vous du scotch bleu pour les maintenir en place à ce stade en vous assurant de pouvoir retirer ces scotch facilement plus tard. Commencez par la gaine courte à l’arrière droit de la machine.
Faites de même à l’avant droit de la machine avec un passe-câble long cette fois. Assurez-vous que les petits trous ronds des passe-câbles soient bien alignés avec les encoches ‘T’ du panneau de façade.

Maintenant que les 2 gaines passe-câble sont en place, vous êtes prêt pour assembler le panneau droit(RIGHT). Fixer le avec avec quelques vis seulement, car cela sera plus facile à démonter si toutefois vous vous étiez trompé.

 

A présent, vous pouvez retirer le scotch bleu

 

Retournez le cadre sur son coté droit et placer les 2 passe-câbles restants de la même manière. Le plus long sur la façade et le plus court sur l’arrière.
Fixer Le panneau gauche(LEFT), et retirer ensuite le scotch bleu.

Lire la suite… Instructions de montage de l’Ultimaker : 1 – Le cadre (étape 3)

Instructions de montage de l’Ultimaker : 1 – Le cadre (étape 3)

Etape 3 : Passage des câbles



Le cadre devrait maintenant ressembler à ceci:

 

Guidez les fils des interrupteurs a travers les passe-câbles ainsi que dans les trous au bas de la caisse.

Montage des derniers éléments

Fixez la plaque(11A) qui servira à retenir le support de la futur bobine de plastique, avec les écrous anti-desserrage (ceux avec la partie en plastique bleu à l’intérieur). Il est important que cette plaque soit montée à l’extérieur de la machine et que les 2 vis de 16mm soit insérés par l’intérieur du cadre.
Plus tard vous accrocherez ici le support de bobine (parties 11).


Maintenant occupez-vous des 2 éléments marqués 3A, et placez les de manière à ce qu’ils viennent couvrir les trous présent sous la machine(vers l’arrière). Ces éléments font 6mm d’épaisseur. Ceux de 4 mm d’épaisseur seront utiliser plus tard, lorsque les tiges de 12mm de diamètre seront insérées en haut du cadre, mais pour l’heure, fixer seulement ceux du bas grâce aux vis de 16 mm, les écrous seront à placer sous le cadre.

VELCRO : Rangez vos câbles
(A fixer sous la machine)

NOTE : Dans le sachet « Cable organizer pack« , en plus des gaines passe-câbles, il y a aussi 3 rubans de velcro. Vous les utiliserez pour regrouper les câbles sous le cadre de la machine. Pour l’instant il n’y a encore que peu de câble, mais utilisez-en au moins un de manière provisoire afin de ne pas être gêné par ces câbles durant le reste de l’assemblage. Vous pouvez les fixer au cadre par des vis de 10mm ou en les passant par les 3 paires de fentes du panneau du dessous de la machine. 
Beau travail ! Le cadre est maintenant terminé!

Lire la suite… Instructions de montage de l’Ultimaker : 2 – Les moteurs X,Y et Z

Instructions de montage de l’Ultimaker : 2 – Les moteurs X,Y et Z

Ce dont vous aurez besoin :

Vous allez utiliser les 3 moteurs ayant leur axe « nu » (Sans roue dentée). Celui avec les câbles courts est destiné à l’axe Z.
Le 4ème moteur, celui avec la petite roue dentée servira plus tard, lors du montage de l’extruder.

 

NOTE :

Vérifiez que les 2 paires de câbles des moteurs soient bien torsadés (Noir avec Vert et Rouge avec Bleu).

Nous allons commencer avec le moteur de l’axe Y, ensuite celui de l’axe X et enfin celui de l’axe Z. Pour les moteurs Y et X (moteurs des mouvements horizontaux ). Prenez 2 moteurs (longs câbles) 2 petites courroies et 2 poulies:

 

Préparation des moteurs X et Y

Preparez les moteurs en plaçant les poulies de diamètre interne de 5 mm sur les axes des moteurs.

La partie la plus fine(THIN) contre le moteur, la partie plus épaisse(THICK) à l’extrémité de l’axe.

Maintenez un espace de 0,5 mm entre le moteur et la poulie , puis, serrez la poulie.

Grace à ce petit espace, la poulie devrait tourner librement.

Moteur X

Nous allons commencer par monter le moteur de l’axe X à l’intérieur du panneau arrière(BACK) comme ceci :

Positionnez le moteur tel que sur la photo.

 

Vous devrez utiliser 4 rondelles avec les boulons qui fixeront les moteurs X et Y afin de s’assurer que les moteurs ne glissent pas vers le haut. Cela permettra de conserver une bonne tension sur les petites courroies. Si toutefois, il n’y avait pas de rondelles de 3mm dans le pack « nuts and bolts pack« , vous pourrez utiliser n’importe quelles autres rondelles du commerce, dans le mesure ou elles celle-ci feront 3mm de diamètre (interne).

En particulier, notez la petite rainure sur la tranche des pièces de bois en forme de U. Elles s’aligneront les unes avec les autres lorsque toutes les pièces en U seront montées( Il n’est cependant pas nécessaire qu’elles s’alignent parfaitement).

Prenez la pièces 7C et placez la sur l’un des moteurs, en plaçant les câbles comme sur la photo.

 

Prenez la pièce 7B et placez la au dessus de la pièce précédente (7C).
Note: La pièce 7B à un coté plus large que l’autre. La face la moins large, se retrouvera dans l’angle après le montage.
Placer la petite courroie autour de la poulie.

 

Prenez une nouvelle pièce 7B et placez la par dessus l’autre pièce 7B.

 

Prenez 4 boulons (20mm) avec des rondelles, et passez les a travers les trous de la face arrière(BACK) de la machine, là ou le moteur doit être installé.

 

Mettez le moteur en place. Assurez-vous que les câbles du moteur, ceux des interrupteurs de limite et la courroie ne s’emmêlent pas ! Serrez les boulons du moteur juste un petit peu, ainsi le moteur, pourra être ajusté en hauteur librement. Ces boulons seront serrez plus tard, quand tous les axes seront en place.

 

Moteur Y

Procédez de la même façon avec le moteur Y, et placer le sur le panneau de gauche(LEFT).

Faites passer les câbles à travers les gaines et à travers le panneau du bas.

Moteur Z

Prenez le 3eme moteur (celui avec les câbles courts) et montez au dessous du panneau du bas. Utilisez 4 boulons de 10mm. Assurez-vous de placez les câbles du moteur vers le centre du panneau.
Note: Du fait de l’absence de jeu entre le moteur et l’arrière assurez-vous de placer le moteur bien à plat.

 

Placez la pièce de couplage sur l’axe du moteur. Utilisez la petite clé Allen fournie pour le placez à bonne hauteur. Le couplage à 2 différents cotés, un de 5mm et un de 8mm. C’est le coté avec le diamètre de 5mm qui vient sur l’axe du moteur. Serrez maintenant à l’aide de la clé Allen la petite vis du couplage (uniquement celle du bas).


Lire la suite… Instructions de montage de l’Ultimaker : 3-1 Montage des roulements à billes

Instructions de montage de l’Ultimaker : 3-1 Montage des roulements à billes et assemblage des blocs coulissants

Insertion des roulements à billes

8 roulements à billes doivent être insérés dans les trous qui se situent vers le haut du cadre. Utilisez une chutes de bois pour vous aider à les y enfoncer. Assurez-vous que les roulements soient insérés complètement dans le cadre. S’ils dépassaient ne serait-ce qu’un peu, ils pourraient frotter contre les petits capot d’arrêts(qui seront posés plus tard) et entraîner des frictions sur les axes X et Y.

ATTENTION : Ne mettez pas de roulement dans le trou montré du doigt dans la photo ci-dessous.

 

Assemblage des blocs coulissants X et Y

Si vous avez besoin de photos plus détaillés à ce stade, consultez ces clichés montrant l’assemblage complet des blocs.
A présent, construisez les 4 blocs coulissants. Munissez-vous des éléments de la photo ci-dessous.
16 boulons de 30mm, 8 de 10mm et 28 écrous

(Vous trouverez les paliers lisses/tubes en laiton(bushing) que l’on voit sur la photo soit dans un sachet soit glissés sur les axes métalliques)
Insérez un des paliers lisse en laiton dans la pièce marquée « FRONT A ». Aidez-vous d’une chute de bois pour l’enfoncer.

Placez l’ensemble sur la pièce marqué « FRONT B » et enfoncer le palier lisse en laiton plus avant.

Continuez ainsi avec les parties marquées FRONT C, FRONT D et FRONT E, jusqu’à ce que toutes les parties soient empilées et le palier lisse en laiton complètement enserrée dans l’ensemble.
Annotation personnelle : Pour ma part les paliers lisses en laiton n’ont pas eu besoin d’être rentrés en force car les orifices des blocs étaient un peu trop lâche. J’ai même dû ajouter un point de colle, car lors de l’impression, les paliers lisses se désolidarisaient des blocs.

Faites de même pour les 3 autres blocs coulissant grâce aux parties marquées LEFT, RIGHT et BACK. Les photos du bas montrent le texte des parties A visibles sur le bloc terminé, alors que les photos du dessus montrent les parties F. Cela n’a pas d’importance tant que vous empilez les éléments dans l’ordre (F puis E puis D, etc) avec le texte toujours dans le même sens pour chaque éléments des blocs.

Les griffes

L’assemblage des griffes qui serviront à agripper les courroies afin que celle-ci entraînent les blocs, ce fait comme ci-dessous (Utilisez un boulons de 10mm au centre de chaque griffes. il ne restera que très peu de place pour le dernier écrou, ceci est normal)

A présent inserrez 3 vis dans chaque bloc, à partir de la face contenant les inscriptions et sur l’autre face mettez les écrous. NE LES SERREZ PAS TROP, les griffes doivent pouvoir bouger aisément.

Ajoutez au quatre petites pièces(marquées C) une vis de 10mm puis un écrou. Ces petits insert serviront à maintenir en place les futurs tiges qui guideront la « tête d’impression ».

L’assemblage des 4 blocs étant terminé, il est maintenant temps des les monter sur la machine. Ils devraient ressembler à ceux de la photo ci-dessous.

Important
Notez que le texte des blocs avant(FRONT) et arrière(BACK) apparaissent à l’envers. C’est parce que, en effet, ils doivent être installés la tête en bas. La courroie de distribution pour ces parties court au dessous de la tige, alors que pour les autres, la courroie court au dessus… 

   

 


Observez les indications FRONT(avant), BACK(arrière), LEFT(gauche) and RIGHT(droite) quand vous installerez les blocs autour des tiges, ces inscriptions se placeront verticalement. Placez les inserts(partie C)  dans les blocs coulissants temporairement. Nous allons d’abord continuer avec le reste des instructions.  Plus tard, quand les tiges et la tête d’impression seront mis en place, vous pourrez serrer les écrous. Voici ce que vous obtiendrez:

 

Important
Ergot pour déclencher les interrupteurs de limite
Pour certains des kits envoyés il y a une petite inversion. Les libellés pour les blocs avant(FRONT) et arrière(BACK) sont intervertis. Cela n’a pas d’importance si tel est le cas pour vous tant que vous utiliserez le bloc avec le petit ergot(NOTCH) à l’avant de la machine:

   

Instructions de montage de l’Ultimaker : 3-2 – Mise en place des caches

Fixer les caches

A présent, les caches peuvent être montés, ainsi, les axes seront maintenus en place et ne glisseront pas hors de leur logement lors du fonctionnement. L’ordre dans lequel les caches seront montés a sont importance. Dans l’image ci-dessous, vous pouvez voir comment les axes sont insérés par le coté droit et la face arrière, du fait du sens de cette insertion, les caches sur ces faces, ne seront dans un premier temps que partiellement montés (mettre qu’une vis sur les 2 nécessaires).

 

Suivez l’ordre de montage des caches à l’aide des photos ci-après!!

Les éléments dont vous aurez besoin sont présentés dans la photo ci-dessous(16 vis et 16 écrous):

 

Commencez par les caches de la face avant de la machine(FRONT). En premier, les caches du coté gauche de la face avant. Un cache plein à l’extérieur et un cache avec un trou à l’intérieur.

Poursuivez avec le coté droit de la face avant. Un cache plein à l’extérieur et un cache avec un trou à l’intérieur.

Maintenant, les caches de la face gauche peuvent être montés. Commencer par celui proche de la face avant. Un cache plein à l’extérieur et un cache avec un trou à l’intérieur.

Poursuivez avec les caches vers l’arrière du coté gauche. Il faut un cache pour l’extérieur, mais PAS de cache à l’intérieur. Le roulement à bille sera maintenu en place plus tard par une poulie montée  sur l’axe de la machine à cet endroit. Voir l’ illustration ci-dessus (avec le câble bleu et le câble rouge, assurez-vous que ces câble soient bien rangés).

 

Notez que les caches fermés ne doivent pas couvrir le trou à l’arrière et sur le coté droit de la machine, en revanche ils peuvent être montés sur les faces opposées. Vous pouvez mettre d’ores et déjà mettre une vis dans les angles (ce serait plus difficile à atteindre après coup), mais n’en mettez pas tout de suite de l’autre coté, ainsi les caches pourront pivoter, ce qui vous permettra d’insérer plus tard les axes. Aux endroits où l’on n’utilise pas de caches troués, viendront se placer les moteurs pas à pas.

A présent, montez les caches du panneau droit. Les 2 trous auront des caches fermés à l’extérieur et des caches troués à l’intérieur. Ne les fixer qu’avec une seule vis pour que les cache extérieur puissent pivoter afin d’insérer les axes (voir la section suivante).

 

 

Occupez-vous maintenant du panneau arrière. Le trou au dessus du moteur n’à besoin que d’un cache à l’extérieur du cadre. Visser également ces caches avec une seule vis afin de pouvoir les faire pivoter pour insérer les axes.

 

 

 

 

Instructions de montage de l’Ultimaker : 3-3 Montage des axes X et Y

Montage des axes

A présent, le premier axe peut être glisser dans la machine. Commençons par l’axe de devant. Tout d’abord vérifier que vous avez l’axe de la bonne longueur. Il y a 4 axes de diamètre 8mm–Les 2 plus courts correspondent aux axes traversant la machine de gauche à droite, les 2 autres un peu plus longs traverseront d’avant en arrière. Pour le premier axe prenez l’un des plus court. Glissez le par l’avant de la machine, ensuite mettez une première poulie en l’orientant comme sur la photo avec la vis de fixation vers l’intérieur. Prenez une courroie (longue) et placez-la autour de la poulie. Continuez en insérant sur la poulie l’axe glissant estampillé « FRONT ».

Attention à l’orientation du bloc! Le petit levier doit être positionné vers le bas de la machine. Jeter un œil au photo ci-dessous pour vous aider à placer correctement les poulies, les courroies et les blocs. En général, chacun des blocs viendra agripper la courroie reliée à une poulie sur l’axe opposé, le levier du bloc sera orienté du coté où passe la courroie, mais ceci sera clairement préciser pour chaque bloc.
Ensuite, glisser l’autre poulie sur l’axe, avec là aussi la vis de fixation ver l’intérieur, placez autour une autre courroie et enfin glissez l’axe jusqu’à l’autre roulement à bille sur la paroi de l’autre coté. A présent, faites pivoter le cache et ajouter lui la deuxième vis. Serrez ensuite les écrous.

Maintenant, faites glisser l’axe du fond de la machine par le coté droit. D’abord, vérifiez que vous avez la bonne longueur d’axe (un axe court).

Pour commencer, attrapez la courroie qui est reliée à l’autre poulie sur l’axe opposé et passez cette courroie autour d’une nouvelle poulie (Là encore faites en sorte d’avoir la vis de fixation dirigée vers l’intérieur de la machine). Glissez maintenant l’ensemble (poulie + courroie) sur l’axe.

 

Prenez maintenant le bloc glissant arrière (BACK) et glissez-le sur l’axe (Le petit levier dirigé vers le bas de la machine). Prenez une nouvelle poulie et passez autour le seconde courroie reliée à l’axe opposé (vis de fixation vers l’intérieur), glissez le tout sur l’axe. Prenez une 3ème poulie et glissez-la sur l’axe, en l’orientant comme la poulie précédente.

Poussez l’axe vers le roulement de la paroi opposée, mais avant de le glisser dedans, assurez-vous de d’avoir passé autour de la 3ème poulie, la courroie reliée au moteur. Une fois l’axe passé dans le roulement à bille, vous pouvez fixer le cache sur le cadre.

Insérez l’axe de gauche [un axe long] à partir de l’arrière de la machine (Note: Le coin supérieur gauche si la machine est posée sur la face avant). Ensuite, glissez sur l’axe une poulie avec la vis de fixation vers l’intérieur de la machine. Prenez une courroie et passez-la autour de la poulie. Ajoutez ensuite le bloc glissant gauche(LEFT) en le plaçant de sorte que le petit levier soit orienté vers le haut de la machine. Glissez ensuite la seconde poulie sur l’axe, la vis de fixation toujours vers l’intérieur de la machine. Prenez une autre courroie et passez la autour de la seconde poulie. Passez maintenant l’axe dans le roulement à bille sur la paroi en face et serrez le cache sur la paroi extérieur.

Rendez-vous service et placez des maintenant la courroie dans la griffe du bloc glissant, car cela sera moins pratique de le faire par la suite…

Finalement, l’axe droit peut être mis en place.

Glissez le à l’arrière droit de la machine et prenez une poulie. Prenez la courroie reliée au moteur et passez la autour de la poulie et insérez l’ensemble sur l’axe. La vis de fixation orientée vers l’intérieur de la machine. Plus tard, quand vous visserez le moteur, vous vous assurerez de le pousser vers le bas afin que cela tende bien le petite courroie, autrement, cela pourrait provoquer des « sursauts ». Quand le moteur aura chauffé puis se sera refroidi un certain nombre de fois, il se peut que les vis se desserrent et que le moteur remonte un peu. Vous pouvez éviter cela en serrant fortement les vis des maintenant où en les resserrant après quelques utilisations(une fois le moteur refroidi).

Encore une fois, il est plus facile d’insérer la courroie dans la griffe du bloc glissant des maintenant…

Les courroies doivent être coincées dans les griffes des blocs glissants. Commencez par le bloc de la face avant.

Faites de même pour le bloc de la face arrière:

Pour les blocs de gauche et de droite, c’est un peu plus difficile.

Beau travail !!

Instructions de montage de l’Ultimaker : 4-1-1 Assemblage du boitier (étape 1)

Assemblage du boitier

Munissez-vous des éléments présentés sur la photo.

 

Placez 4 écrous M3 dans les encoches en ‘T’ des 4 faces du boitier (ne les fixez pas avec des vis pour le moment).

Prenez 2 faces du boitier et placez un roulement à l’intérieur. Notez que les 4 faces ne sont pas identiques!

 

Prenez les 2 autres faces et fermez le boitier avec en incluant les roulements.

Annotation personnelle : Après le montage de ma machine, une fois celle-ci en fonction, j’ai eu la surprise de voir que les roulements n’étaient pas suffisamment maintenus dans le boitier. Les trous étant sans doute trop « lâches ».  Lors de certaines impressions où les mouvements étaient très rapides ou saccadés, les roulements sortaient de boitier de la tête d’extrusion, provoquant des ratés dans l’impression. J’ai dû remédier à cela en collant les roulements  aux faces du boitier! Prenez donc les devants si vous sentez que pour vous aussi les roulements ne sont pas suffisamment maintenus dans les faces . N’hésitez-pas non plus à me proposer une meilleure solution !

Prenez la plaque du bas du boitier (partie 8B) et insérez le petit raccord (en blanc sur la photo) dans le trou qui est chanfreiné d’un coté.

Placez cette plaque sur celle en aluminium à plat sur une table.

 

A présent prenez le tube PFA(==>Teflon-PFA désigne le perfluoroalkoxy)  transparent ( PAS le coté ou il y a du scotch bleu!!!) et enfichez-le dans le raccord jusqu’à ce qu’il touche la table.

 

Le tube PFA devrait maintenant dépasser de 8mm sous la plaque. Il doit dépasser de 8mm exactement!!!! CELA EST CRUCIAL. La raison en est que le tube devra être poussé sur le tuyau en laiton(BRASS PIPE) à l’intérieur de l’oeilleton(PEEK) en plastique kaki. Lorsque ce raccord n’est pas correcte, le plastique fondu vient se glisser entre le tube PFA et le tuyau en laiton. Il se solidifiera à cette endroit et bouchera votre extrudeur! La seule façon d’arranger cela sera de retirer le tube transparent de l’oeilleton kaki(PEEK) et de retirer l’excès de plastique à l’aide de pince pendant que l’extrudeur est encore chaud.

 

Rétractez le tube PFA un tout petit peu et clipsez le petit « fer à cheval » entre le haut du raccord et la plaque. Le tube PFA est maintenant fermement maintenu en place grace à ce système. Faites bien attention à l’issus de cette manœuvre, que le tube PFA dépasse toujours de 8mm très exactement, c’est un peu délicat car la mise en place du fer à cheval fait se rétracter le tube! Ré-ajustez le fer à cheval si besoin.

Glissez maintenant l’autre bout du tube (celui avec le scotch bleu) par l’intérieur du boitier dans le coin avant/droit (FRONT/RIGHT).

 

Enfichez le boitier sur la plaque 8B.

Instructions de montage de l’Ultimaker : 4-1-2 Assemblage du boitier (étape 2)

Prenez la tige filetée en laiton M6 et la buse et vissez-les ensembles, mais ne serrez pas avec trop de force! Serrez autant que possible à la main! Gardez à l’esprit que la terminaison de la tige filetée M6 doit rentrer à l’intérieur de la buse.

Prenez le petit radiateur en aluminium et vissez à l’intérieur la tige filetée en laiton.

Utilisez un outil pour serrez le bloc d’aluminium avec la tige filetée en laiton, MAIS AVEC BEAUCOUP DE PRÉCAUTION. N’utilisez pas trop de force sous peine de voir la tige filetée se briser.

 

Prenez la plaque d’aluminium est insérez l’isolant PEEK kaki dedans. Cet isolant est fait d’un matériau appelé PEEK(polyétheréthercétone), c’est pourquoi il est souvent appelé « PEEK insulator » (isolant PEEK).

 

Maintenant vous pouvez visser la buse avec le bloc radiateur en aluminium dans l’ isolant PEEK. Dans sa configuration normale, il se peut que survienne une fuite de plastique fondu. Cela arrive avec des plastiques particulièrement visqueux comme le PLA.  Pour éviter ce phénomène autant que possible, vous pouvez sceller l’isolant PEEK avec la tige filetée en utilisant  du ruban téflon(PTFE) de plomberie ordinaire. Enroulez-en autour de la tige filetée, faites plus d’un tour afin que le ruban soit enroulé sur lui-même( Un morceau de 3 cm, devrait faire l’affaire)

Important
Vous devriez coupez en 2 dans le sens de la longueur la bande de PTFE, sinon, il risque d’y avoir trop de ruban autour de la tige fileté et cela vous demanderait trop de force pour l’insérer dans l’isolant PEEK. Notez que sur la photo, c’est un bout de PTFE non divisé en 2 qui est utilisé, cela n’est pas correct.

Vous devriez obtenir ce résultat:

PAS DE JOUR entre l’isolant PEEK et le bloc d’aluminium

Vérifiez que le bout de la tige fileté arrive bien au niveau du bord à l’intérieur de l’isolant PEEK. L’isolant PEEK doit toucher le bloc d’aluminium, il ne doit pas y avoir de d’espace entre les 2. Si ce n’est pas le cas, serrez d’avantage, mais encore une fois, avec précaution, soyez doux! Si vous avez utilisé trop de bande PTFE, il est possible que vous n’arriviez pas à mettre les 2 parties bien à niveau. Dans ce cas, retirez le PTFE en excès et ré-essayez.

Haut de Page